banner

Petit Manuel pour Apprenti Business Angel

Avec l’arrivée des plateformes de crowdfunding, le capital investissement est devenu de plus en plus populaire auprès des investisseurs et particuliers en recherche de retours plus élevés que les retours des livrets A ou assurance vie.

Mais jouer les business angels ne s’improvise pas car les risques sont importants.

Source acg-capital

 

Qu’est ce que le capital Investissement ?

Le capital-investissement ou private equity désigne la prise de participation par des investisseurs financiers dans des entreprises non cotées, sur du moyen-long terme.

Les sociétés de private equity représentent un soutien important pour l’activité économique puisqu’elles permettent le développement des entreprises qui ont besoin de fonds pour se lancer.

Il existe principalement 2 leviers d’aide que les sociétés de private equity ou capital investissement apportent aux entreprises :

• un financement et les capitaux nécessaires à des stades critiques de leur développement,

• des capitaux humains comme des juristes, des managers, des experts… indispensables lors de décisions stratégiques.

Au final, les sociétés de private equity  permettent d’améliorer le potentiel de création de valeur au profit des clients, des actionnaires et des collaborateurs, dirigeants et salariés. Leur rôle dans la chaîne de création de valeur est non négligeable.

 

Pourquoi investir dans le capital Investissement ?

Le private equity ou capital investissement est une classe d’actif de diversification pour des patrimoines financiers supérieurs à 500 000 €. Jusqu’à maintenant… car de nombreuses Fintech viennent démocratiser le marché pour permettre aux particuliers de bénéficier de ce type d’investissement prometteur. Nous verrons le risque lié à ce type d’investissement dans un autre paragraphe.

Il est toujours conseillé d’investir jusqu’à 10/15% de votre allocation globale en capital investissement.

Le capital investissement est une opportunité de sortir des marchés financiers et de suivre un cycle différent, plus en lien avec l’économie réelle. En effet, vous investissez dans de vrais projets concrets, des PME, TPI, des start-up qui ont une vision. Vous allez contribuer à la réussite de ces projets et aussi créer de l’emploi.

Vous soutenez directement la croissance de l’économie et donnez ainsi du sens à votre investissement. Cela change du trading par exemple où vous voyez juste des chiffres sur un écran d’ordinateur. Ici, vous voyez des patrons d’entreprise qui partagent leur vision, leur enthousiasme, leur envie d’être « disruptif » pour reprendre l’expression consacrée.

Tout comme pour les clubs deal en immobilier, le private equity donne aux particuliers avertis ou aux personnes morales privées (holding patrimoniale) accès à un placement réservé jusque là aux professionnels.

Qui plus est, vous avez aussi au fond de vous cette idée que vous allez peut-être participer au développement du prochain Facebook ou Google, qui sait.

Les faits qui parlent pour le capital investissement :

la sur-performance dégagée sur le long terme par le capital investissement sur toutes les autres classes d’actifs

sa complémentarité par rapport aux autres classes d’actifs : diversification permettant d’optimiser le couple rendement-risque global des portefeuilles, faible corrélation avec les marchés boursiers

le caractère d’investissement socialement responsable, ou « citoyen », que revêt le private equity à travers le soutien qu’il apporte au développement des entreprises

Autre point, même si le capital investissement ne doit pas être perçu comme une opération de défiscalisation, certains pays comme la France ont mis en place une fiscalité attractive pour les investisseurs.

 

Quels sont les grands acteurs du capital investissement ?

 

 

Les grands acteurs du capital investissement jusqu’à présent étaient les banques privées qui s’adressaient aux « HNWI » ou High Net Worth Investors pour reprendre la terminologie des banques. Le ticket d’entrée chez Black Rock est de 10 millions pour pouvoir profiter de cette classe d’actifs très prometteuse.

Des fonds ensuite sont apparus sur le marché permettant d’investir à partir de 200 000€ en se regroupant avec d’autres investisseurs.

La grande tendance dans notre économie aujourd’hui sont les modèles dits « disruptifs » qui change le modèle économique habituel et bouleverse les habitudes. Vous connaissez les exemples de Uber et Airbnb qui ont changé la donne sur leurs marchés respectifs.

Il en va de même avec le marché du capital investissement. Les plateformes de crowdfunding sont apparues et ont permis à de nombreux particuliers d’investir dans ces entreprises en croissance. La dernière tendance observée avec la société Angel Business Club, dernière arrivée sur le marché du capital investissement, est un modèle que j’appelle le « community crowdfunding » et qui va encore au delà de ce que propose les plateformes de equity-crowdfunding.

 

Quelle plateforme de financement participatif ou crowdfunding choisir ?

Si vous êtes un particulier qui souhaite profiter des possibilités offertes par le capital investissement, alors vous pouvez vous tourner vers le crowdfunding.

Ces plateformes internet mettent en contact les particuliers avec les entreprises qui cherchent à lever des fonds. Ces plateformes permettent de sélectionner des dizaines de projet tous secteurs confondus.

Bien-sûr, ces plateformes opèrent un tri et choisissent soigneusement les dossiers.

L’avantage du crowdfunding ou equity-crowdfunding, c’est qu’il permet d’investir avec de tout petits ticket d’entrée.

De nombreuses plateformes ont vu le jour vu le succès de ce mode d’investissement internet. Comment maintenant être sûr d’avoir choisi la bonne plateforme avant même de savoir si vous avez choisi le bon dossier d’entreprise sur lequel investir ?

Voici un aperçu des plateformes les plus importantes. (liste non exhaustive)

 

 

Les 2 clés pour choisir votre plateforme d’investissement participatif

Le management actif ou « Active Management Asset »

Ce terme signifie que les sociétés dans lesquelles les plateformes prennent des participations pour vous sont activement managées par ces mêmes plateformes.

Ce n’est aucunement le cas dans les plateformes de crowdfunding ou equity crowdfunding. Ces plateformes sélectionnent juste les projets, vous permettant d’y investir mais elles ne contrôlent pas le déroulement du business plan de la start-up sélectionnée.

Or vous connaissez le chiffre impressionnant du nombre de faillite d’entreprise dans les 5 premières années de leur création : 29% des sociétés crées en 2010 en France avaient fait faillite en 2015 selon Capital.

Angel Business Club  a créé une nouvelle catégorie de plateforme de financement participatif avec son modèle de Fintech disruptive, à savoir le « community funding ». En opposition aux plateformes classiques, Angel Business Club investit des capitaux mais aussi des capitaux humains dans les start-up sélectionnées, et accompagne ces dernières tout au long de leur business plan pour créer avec elles leur événement de liquidité (cession d’entreprise, IPO introduction en bourse, dividende). Angel Business Club  dispose à chaque fois d’un siège au comité de direction. Du coup, les actionnaires que vous êtes, avez directement le contrôle sur la stratégie de la société.

Ce concept change tout dans le monde du financement participatif et ouvre la voie à une révolution dans le monde du crowdfunding et plus largement du private equity.

 

Le « business modèle » ou le choix stratégique de la commission

Les plateformes de crowdfunding ont fait le choix dans leurs modèles économiques de prélever des commissions de 0,5% à 10% sur les investissements de leurs clients qui veulent participer à la croissance de start-ups.

Le challenge avec les commissions, c’est que cela crée automatiquement un intérêt direct à pousser les clients sur les projets pour augmenter son propre chiffre d’affaires au lieu de se concentrer sur l’intérêt de son client investisseur. Poussons le raisonnement jusqu’au bout. Avec ce modèle économique, le crowdfunding gagne de l’argent, que les investisseurs aient du succès ou non dans leurs investissements.

Il est intéressent ici de noter la différence dans le modèle économique d’Angel Business Club, modèle qui est, de nouveau complètement disruptif. Ce club ne se finance pas en commissions sur les investissements. Le broker indépendant qui garde vos actions à Londres (Beaufort Equity) prélève juste une commission de 2% sur la vente de vos actions.

Alors comment le modèle économique de ce club « Angel Business Club », qui prétend réinventer le monde du financement participatif fonctionne ?

Ce dernier rentrant sur le marché du financement participatif vient de créer un nouveau modèle économique, celui du « community funding ».

Le secret réside dans la négociation dès le départ avec les entreprises qui vont être sélectionnées.

Le modèle économique génial d’ Angel Business Club fonctionne ainsi:

  • les membres du club sont des épargnants qui choisissent de verser une allocation mensuelle de 89 à 990€ par mois. Aucun frais de gestion sur ces allocations qui peuvent être mises en pause à tout moment également sans frais.
  • 50% de ces allocations sont pour les frais de fonctionnement du club.
  •   Angel Business Club suit ensuite une stratégie qui consiste à obtenir 50 à 30% de discount sur les actions des sociétés sélectionnées en fonction de leur situation. Les sociétés peuvent être effectivement dans des situations très différentes comme Pre-IPO, Prime, Engage et Ignite pour reprendre la segmentation utilisée par Angel Business Club.

Définition des différents segments utilisés par Angel Business Club :

PRE-IPO concerne les sociétés qui déjà bien avancées dans leur business. Elles ont entrepris les démarches juridiques et comptables nécessaires pour lune introduction en bourse. En général, ces sociétés font leur entrée en bourse dans les trois mois qui suivent leur entrée dans ce segment de marché. Le Club offre des services de gestion et du financement aux sociétés PRE-IPO pour assurer leur introduction en bourse avec succès.

Dans PRIME, vous trouverez des sociétés plus développées qui peuvent déjà démontrer des stratégies de croissance claires. Certaines génèrent déjà un chiffre d’affaires et les objectifs sont surtout orientés vers une accélération de la croissance. Aux sociétés dans PRIME, le Club fournit des services et des fonds focalisés sur des objectifs clairement définis et convenus. Le club dispose également d’un réseau de co-investisseurs externes à qui les opportunités de PRIME sont aussi présentées.

ENGAGE est le segment de « crowd-funding » et le pas naturel suivant pour les sociétés qui progressent depuis le segment IGNITE. Les sociétés de ce segment ont atteint un stade de leur cycle de vie où les injections de capital sont nécessaires afin qu’elles puissent se développer. À travers notre plateforme, le Club offre la possibilité aux sociétés de rechercher des financements directement auprès de ses Membres. Le club dispose également d’un réseau de co-investisseurs externes à qui ces opportunités sont aussi présentées. Le segment ENGAGE est disponible pour de nouvelles sociétés ainsi que pour des Membres non payants. De temps en temps, le Club peut participer dans ces offres.

Dans le segment IGNITE, vous trouverez la sélection du Club concernant de nouveaux projets d’affaires. De grandes idées qui aspirent à devenir des sociétés rentables et établies – la prochaine grande opportunité ou start-up Facebook ! Aux sociétés qui sont dans IGNITE, le Club leur propose une gamme élargie de services pour les aider à se lancer et à se développer. Dans certains cas, le Club peut également fournir de petites quantités de capital initial. Les sociétés qui entrent dans IGNITE ont accès à l’incroyable opportunité de collaborer avec les membres du club, en échange d’actions. Il y a une interaction entre les membres du club et les entreprises plus directs. Exemple : un membre du club a pu créer une connexion entre une start-up, qui fait des produits naturels, et Carrefour.

Les membres du club ont donc la possibilité mais aussi bien évidemment un intérêt direct à apporter de l’aide à leurs « poulains ».

C’est en suivant ce modèle complètement nouveau et disruptif, que ce club Angel Business Club parvient à se développer en ne prenant aucuns frais sur les investissements et les dividendes.

Ce fait est vraiment important pour vos finances. Dans Finance Expert, nous vous enseignons la puissance de l’intérêt cumulé et aussi la nuisance des frais et taxes sur la capacité de votre argent à créer de la richesse pour vous et votre famille.

A chaque investissement, regardez quelle est la somme exacte de votre argent qui va travailler pour vous. Vérifiez bien s’il n’y a pas de frais annuels de gestion chez ces plateformes. Encore une fois, leur modèle économique sont les frais et les commissions.

Si vous suivez ce critère, le choix Angel Business Club se révèle le plus intelligent pour votre argent.

 

Les 3 critères de tout investisseur

1/ Le retour sur investissement

Les plateformes de crowdfunding traditionnelles communiquent rarement sur leur site internet sur les retours sur investissement.  Ce type de communication est très encadré mais vous voulez vous assurer de lire la documentation et de suivre les comptes de l’entreprise sur laquelle vous pariez pour avoir une idée du retour.

C’est la question cruciale que tout investisseur se pose : « combien je gagne ? »

Allez-Vous faire 10%, 20% ou 30% sur votre pari ? Car effectivement, vous pariez sur un patron d’entreprise qui mènera à bien sa stratégie de développement. Le capital investissement est risqué car il peut se produire tellement de choses imprévues dans la vie d’une entreprise. Vous pensez avoir un produit ou un service révolutionnaire et, tout d’un coup, un concurrent qui sort de nulle part apporte ce produit ou service sur le marché plus vite que vous ou plus efficacement.

Votre patron d’entreprise, que vous voyez comme un inventeur de génie, peut aussi changer, avoir un accident, perdre sa “vista”…

La plateforme Angel Business Club, quant à elle, communique sur des retours moyens entre 20 et 30% sur une période de 12 à 24 mois.

La philosophie d’Angel Business Club est simple. Vous avez beau sélectionner les meilleures entreprises, vous savez que les statistiques en capital investissement sont les suivantes :

  • 2 sociétés sur 10 feront faillite
  • 7 sociétés donneront des retours moyens à 2 chiffres
  • 1 société sur 10 donnera des retours exceptionnels

Ce point nous amène à aborder la gestion des risques.

2/ La gestion des risques

Un bon nombre d’investisseurs en capital investissement ont une mentalité d’investisseur « Alpha ». C’est-à-dire, qu’ils cherchent à investir dans la meilleure société qui donnera le meilleur retour sur investissement possible, fois 2 ou fois 4… L’investisseur « Alpha » se met une pression sur le choix de ses investissements. Il faut choisir vite pour clôturer le deal et ne pas passer à côté de l’opportunité. Il veut pouvoir dire lors des cocktails en ville que son dernier investissement a fait du plus 40.

Vous ne voulez surtout pas vous laisser mettre la pression par quelque conseiller que ce soit pour choisir votre dossier et réaliser votre investissement.

Bien au contraire, vous voulez développer une mentalité d’investisseur « Bêta » qui suit une grande tendance économique et qui gère ses risques de façon efficace.

La grande tendance économique ici, c’est le capital investissement. Vous pouvez atteindre des retours élevés avec cette classe d’actifs. Internet vient changer la donne dans les acteurs du marché. Les innovations technologiques n’ont jamais été aussi importantes. Et il se prépare tellement de révolutions. Pensez aux technologies liées aux cellules souches, aux imprimantes 3D, aux ordinateurs quantiques, à la nourriture bio, aux solutions internet… Cela signifie pour vous que plein de start-ups et de sociétés innovantes vont voir le jour dans les années à venir.

Vous voulez dormir sur vos deux oreilles en tant qu’investisseur et ne pas vous faire de soucis pour votre participation. La solution, c’est mutualiser les risques et épargner mensuellement.

Avoir directement un portefeuille de différentes start-up vous permet de dormir sur vos deux oreilles quand vous connaissez les statistiques évoquées ci-dessus. Vous savez qu’une société sur dix va faire faillite. Quelle déconvenue sur si vous tomber sur celle-qui fait faillite ! Par contre, si vous avez un portefeuille dès le départ de votre investissement de 5 à 10 start-up, alors vous prenez moins de risque.

Vous pouvez investir votre argent si vous en avez le budget dans différents projets sur toutes les plateformes de crowdfunding.

Pour ceux qui n’ont pas ce type de budget, la solution Angel Business Club paraît là aussi la plus intéressante. A partir de 89€ par mois, votre allocation d’actions comprendra différentes sociétés sélectionnées par le club.

Vous pouvez stopper votre abonnement (de 89€ à 990€) quand vous le voulez ou choisir la stratégie d’investir mensuellement dans vos différentes sociétés. Vous pouvez ensuite bien entendu faire des investissements ponctuels dans tel ou tel projet.

Cette stratégie d’épargne mensuelle est excellente pour les particuliers avec des budgets d’investissement peu élevés mais aussi pour des investisseurs avertis qui veulent une meilleure gestion des risques.

L’autre élément à rappeler, c’est l’implication directe d’Angel Business Club dans la gestion des entreprises ce qui peut rassurer les investisseurs quant aux risques pris.

Plus généralement, vous voulez certes dormir sur vos deux oreilles mais vous voulez suivre l’évolution du business plan et des résultats de vos entreprises. Pensez comme un chef d’entreprise.

Où en êtes-vous du déroulement de votre business plan ?

Quel est le compte de résultats ?

Quelles sont les perspectives ?

L’entreprise a t-elle gagné de nouveaux marchés ou nouveaux contrats ?

Demandez quels sont les canaux de communication que vous avez avec vos entreprises pour savoir où elles en sont.

3/ La sortie de votre investissement 

Avez-vous la possibilité de sortir de votre investissement ? En général, vos fonds sont bloqués lorsque vous investissez en capital investissement.

Qu’en est-il alors si vous vous rendez-compte que votre entreprise n’a pas le succès attendu dans ses premières années ou que vous voulez tout simplement récupérer vos fonds pour les réaffecter à un autre projet plus prometteur ?

Là encore, la plateforme Angel Business Club se distingue des autres en créant une sorte de bourse interne qui permet aux actionnaires de vendre leurs actions aux autres membres au prix du marché.

Cela permet aux membres de récupérer une partie de leurs fonds ou plus s’ils obtiennent un bon prix pour leurs actions.

Avec toutes ces considérations, la classe d’actifs que représente le capital investissement devrait faire partie de vos véhicules d’investissement en prenant soin de ne pas y affecter plus de 10 à 15% de votre capital.

Ce véhicule fait partie de votre panier d’investissements performants.

Vous voulez comme, à chaque investissement, veiller aux frais et commissions qui nuisent à la productivité de votre argent.

 

Le choix Finance Expert se porte sur Angel Business Club qui manage activement les sociétés qu’elle  sélectionne et qui ne prend aucun frais sur vos investissements. Cette Fintech apporte un vent de fraîcheur sur le marché du crowdfunding. A suivre de près.

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement et devenir membre Angel Business Club.

En passant par ce lien de recommendation, vous accédez à notre groupe privé mastermind Finance Expert.

Vous voulez recevoir un dossier d’information complet et sans engagement, cliquez ici. Vous recevrez également la stratégie en 3 Etapes :

Comment investir avec des retours élevés en minimisant les risques et en utilisant l’argent des autres ?

 

 

 

Avertissement :
Investir présente un risque de non remboursement du capital et nécessite une immobilisation de son épargne.
Finance Expert vous encourage à bien répartir vos allocations et à n’investir que l’argent dont vous n’avez pas besoin dans un horizon proche.
David est originaire de Normandie. Il vit aujourd’hui en Allemagne. Il a fait ses études à l’école supérieure de commerce de Pau. Il s’intéresse à l’entrepreneuriat, au développement personnel et aux finances, et ce sont ces trois choses qui l’ont mené jusqu’à Finance Expert.

Author: David

David est originaire de Normandie. Il vit aujourd'hui en Allemagne. Il a fait ses études à l'école supérieure de commerce de Pau. Il s'intéresse à l'entrepreneuriat, au développement personnel et aux finances, et ce sont ces trois choses qui l'ont mené jusqu'à Finance Expert.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *